MÉNANDRE


MÉNANDRE
MÉNANDRE

MÉNANDRE (\MÉNANDRE 342?-? \MÉNANDRE 292)

Auteur dramatique athénien que les critiques de l’Antiquité considéraient comme le plus grand poète de la nouvelle comédie attique — c’est-à-dire la dernière floraison de la comédie scénique athénienne. Il ne connut durant sa vie qu’un succès limité; bien qu’il eût écrit plus de cent pièces, il ne remporta que huit fois la victoire aux fêtes dramatiques d’Athènes, le public lui préférant Philémon.

La comédie, abandonnant le thème des affaires publiques, était centrée sur des personnages de la vie quotidienne; le rôle du chœur avait généralement décliné, se bornant à l’exécution d’interludes entre les actes. Les masques des acteurs s’étaient adaptés à l’éventail des personnages nécessité par la comédie de mœurs; Ménandre, qui écrivait dans une langue raffinée (l’attique était alors la langue littéraire du monde grec), savait magistralement présenter des types tels que le père sévère, le jeune amoureux, la demi-mondaine avide, l’esclave intrigant. Selon Ovide: «Aucune pièce de Ménandre n’est dépourvue de son affaire de cœur.» La délicatesse de touche et l’habileté de Ménandre sont très perceptibles dans le Dyscolos (L’Atrabilaire , Duskolos ), tandis que le contraste subtil entre caractère et principes éthiques apparaît dans La Chevelure coupée (Périkéiroménê ), pièce intéressante par la présentation, empreinte de sympathie, du personnage conventionnel du soldat fanfaron. Le Second Frère est peut-être sa plus belle réussite.

Les œuvres de Ménandre ont été très largement adaptées par Plaute; à travers lui, elles ont influencé le développement de la comédie européenne postérieure à la Renaissance. À l’exception du Dyscolos , il n’existe aucun texte complet de ses comédies. D’importants fragments de La Chevelure coupée , de L’Arbitrage (Épitrépontés ), de La Samienne (Samia ) et de deux autres pièces ont été retrouvés en 1905 dans un codex. Quelques fragments avaient été mis à jour en 1844 au monastère Sainte-Catherine, sur le mont Sinaï. On rapporte que Ménandre fut l’élève de Théophraste. En 321, il présenta sa première pièce, La Colère (Orgê ). En 316, il remporta un prix avec le Dyscolos et fut couronné aux fêtes dionysiaques l’année suivante. Ménandre a vraisemblablement toujours vécu à Athènes, et il passe pour avoir décliné des invitations en provenance de Macédoine et d’Égypte. Une tradition, sans doute légendaire, rapportée par Ovide, veut qu’il se soit noyé dans le port d’Athènes.

Ménandre
(v. 342 - v. 292 av. J.-C.) poète comique grec; ami d'épicure. Il aurait créé la comédie de moeurs: l'Arbitrage, la Samienne, etc.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Menandre — Ménandre Pour les articles homonymes, voir Ménandre (homonymie). Ménandre …   Wikipédia en Français

  • Ménandre — Pour les articles homonymes, voir Ménandre (homonymie). Ménandre …   Wikipédia en Français

  • MÉNANDRE (roi de Bactriane) — MÉNANDRE, roi de Bactriane (MÉNANDRE (roi de Bactriane) 160 env. env. MÉNANDRE (roi de Bactriane) 140) L’un des rois indo grecs les plus connus des auteurs classiques de l’Occident et de l’Inde, Ménandre (en p li: Milinda) est né dans un village… …   Encyclopédie Universelle

  • Menandre Ier — Ménandre Ier Pour les articles homonymes, voir Ménandre (homonymie). Monnaie de Ménandre Ier. Légende: ΒΑΣΙΛΕΩΣ ΣΩΤΗΡΟΣ ΜΕΝΑΝΔΡΟΥ (BASILEOS S …   Wikipédia en Français

  • Menandre (homonymie) — Ménandre (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Ménandre est un auteur comique grec de la fin du IVe siècle av. J. C. ; Ménandre Ier est un roi indo grec du …   Wikipédia en Français

  • Ménandre Ier — Pour les articles homonymes, voir Ménandre (homonymie). Monnaie de Ménandre Ier. Légende: ΒΑΣΙΛΕΩΣ ΣΩΤΗΡΟΣ ΜΕΝΑΝΔΡΟΥ (BASILEOS SOTEROS MENANDROU) lit. Roi sauveur Ménandre . Ménandre Ier, en …   Wikipédia en Français

  • Ménandre (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Ménandre est un auteur comique grec de la fin du IVe siècle av. J.‑C. Ménandre Ier est un roi indo grec du IIe siècle av. J.‑C., prot …   Wikipédia en Français

  • Ménandre le Rhéteur — Pour les articles homonymes, voir Ménandre (homonymie). Ménandre le Rhéteur ou Ménandre de Laodicée est un rhéteur grec de l Antiquité tardive (fin du IIIe siècle) sous le nom duquel nous sont parvenus deux traités intitulés Sur les discours …   Wikipédia en Français

  • Ménandre le Protecteur — Pour les articles homonymes, voir Ménandre (homonymie). Ménandre dit « le Protecteur », c est à dire « le garde du corps », est un historien de langue grecque qui écrivait sous le règne de l empereur d Orient Maurice (582 602) …   Wikipédia en Français

  • Publius Terentius Afer — Térence Pour les articles homonymes, voir Térence (homonymie). Page de titre du Térence de Colman, 1765 Térence (en latin …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.